تغريدات

Témoignage et soutien en faveur du candidat Mohamed ould Maouloud / MOHAMED BABA OULD ABD EL WEDOUD

L’auteur de ce témoignage n’est ni un militant d’un parti politique, ni un postulant à un quelconque avantage matériel ou administratif, ni un hagiographe, ni un contempteur. Il est tout simplement un vieux fonctionnaire à la retraite depuis une décennie. Sa « vie politique » se limite à procéder lors de chaque échéance à une évaluation des programmes et personnalités en lice pour rallier l’opinion qui lui semble la plus convaincante.

A la veille des actuelles présidentielles, la même démarche l’a conduit à soutenir le candidat Mohamed ould Maouloud sur la base de deux critères : le profil moral et intellectuel et la qualité du programme proposé.

Sur le premier point, c’est-à-dire le profil intellectuel, le cursus sans faille, connu de tous, est plus qu’éloquent. Ce grand intellectuel, docteur polyglotte, réunit donc toutes les prédispositions nécessaires pour l’action politique. Son expérience, acquise pendant quatre décennies de lutte pour les causes justes, administre la preuve qu’il est un homme de principe capable de prendre des risques pour dénoncer l’injustice.

A la fin du parcours studieux, sanctionné par un succès éclatant, au lieu de frapper à la porte du pouvoir pour solliciter une fonction ou une promotion, du reste méritée, il a préféré rejoindre son domaine de prédilection depuis sa prime jeunesse, c’est-à-dire celui de la lutte, certes difficile et souvent ingrate, mais salutaire, contre les maux qui avancent quand l’Etat recule, comme le racisme, l’esclavage, la corruption, le tribalisme, la dictature, l’intégrisme religieux, la gabegie sous toutes ses formes… etc.

Ainsi pendant plusieurs décennies il a, avec une pugnacité, une vigueur et une constance remarquables, dénoncé par le verbe et par l’action toutes les manigances et manœuvres mafieuses et indécentes des ruches politico-affairistes, aux commandes et/ou incrustées dans toutes les affaires publiques, qui ont fini, d’ailleurs, et sans surprise, par noyer tout le pays dans la léthargie et le fiasco actuels.

En somme s’il y a une expérience digne d’être revendiquée à l’appui d’une ambition, c’est bien évidemment celle-là, et, uniquement celle-là.

Sa trempe d’homme au discours franc, sincère, compétent et propre l’impose comme le candidat, pour ne pas dire le seul, qui mérite les voix de tous ceux qui aspirent au changement salutaire dans notre pays.

Ce profil, difficilement contestable est celui d’un homme capable de remettre à l’honneur les valeurs nationales, morales et spirituelles dévoyées ces dernières décennies sous les yeux consentants, voire bienveillants d’une grande partie de la nomenklatura du pays.

Sa candidature ne résulte donc, nullement d’une découverte subite des maux du pays, ni d’une résurgence tardive, surprenante et peu crédible d’un patriotisme longtemps oublié, volontairement et sciemment mis de côté, mais au contraire, d’une conviction précoce, persévérante et profonde, servie par un caractère équilibré mais déterminé, une connaissance solide de la situation et des problèmes du pays et une volonté tranquille d’aller jusqu’au bout et de gagner.

Quant au programme proposé par le candidat, il s’agit de reformes à la fois audacieuses et équilibrées, justes et modernes qui embrassent tous les secteurs de la vie et qui contiennent de quoi instaurer un Etat de droit égalitaire et juste. C’est un programme ambitieux porté par un homme neuf et pragmatique, qui mérite largement l’adhésion de tous les citoyens soucieux de l’intérêt du pays.

Il s’agit là effectivement d’une offre opportune, crédible et de qualité, à un électorat qui en a fort besoin, et qui rend, du coup, injustifiable tout embarras du choix.

Par ailleurs il importe de souligner que persister à croire en la force déterminante de l’argent et l’appui du Pouvoir, c’est sous-estimer l’attachement à l’honneur et le degré d’éveil de notre peuple qui reste toujours capable de sursauts patriotiques, surtout quand il sent que ses intérêts vitaux, son existence-même, sont menacés. Et, en fait, le pays est menacé d’être emporté par le tsunami de la mauvaise gestion et de la gabegie endémiques.

En effet, c’est un pléonasme de dire aujourd’hui, que la situation du pays est apocalyptique sur tous les plans.

Enfin, comme l’honneur est la poésie du devoir, tout indique que cet appel du devoir sera entendu et traduit dans les urnes par un vote massif en faveur du candidat du changement réel et profond.

Notre peuple a, en fait, une occasion idéale d’administrer la preuve que la finance et le parti pris du Pouvoir ne peuvent jamais résister à l’invincible volonté populaire, éperonnée et revigorée par un discours cohérent, incarné par un homme réputé pour ses engagements patriotiques sans faille.

Il est donc évident que l’élection du docteur Mohamed ould Maouloud constituera un rempart inviolable contre les malheurs endurés à l’heure actuelle par notre cher pays.

Et ce sera la véritable alternance, la réelle délivrance.

Mohamed Baba Ould Abd El Wedoud

Fonctionnaire à la retraite à Nouakchott

اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

إغلاق
%d مدونون معجبون بهذه: